Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Compte rendu de la marche du 12 février, Alger...

Publié par The Algerian Speaker sur 14 Février 2011, 21:28pm

Catégories : #Mayna de Algerian speaker

180680 141186852611733 100001612579979 274916 47865 n

 

La marche du 12 février 2012 pour la démocratie (la vraie), l’état de droits, de libertés, de justice a été avortée par la police du " King Boutef ", qui s’était largement déployée dans et autour de la capitale, avec pas moins de 25 000 membres armés, comme il se doit.

Je suis persuadé que cette manifestation n’est que la première d’une longue série, qui verra enfin ce régime illégitime mafieux et mal intentionné tomber, car les dictatures finissent toutes par s’effondrer, comme des châteaux de cartes un jour ou l’autre, surtout si elles sont abandonnées par leurs mentors occidentaux.

Ce régime illégitime a bien tenté une contre manifestation à la manière de Moubarak, constituée d’une vingtaine de policiers en civil, mais n’a réussi qu’à blesser certains membres dont Amazigh Kateb, le digne fils de son père Kateb Yacine (Allah yerahmou) et quarante autres manifestants.

Blessés nous le sommes tous au plus profond de notre chair et de nos entrailles et ce, après beaucoup de désillusions ponctuées de hogra et autres. Les jeunes et moins jeunes sont poussés à s’immoler par désespoir.

 La manifestation à Alger qui a été interdite par ce gouvernement illégitime qui ne se manifeste que par la répression pure et dure, s’est aussi déroulée dans pas mal de villes et villages Algériens, mais également dans de grandes agglomérations Françaises. Réprimée à Oran, Annaba et Constantine, elle a aussi était interdite à Boumerdes et d’autres villes de l’Algérois.

Désormais les hostilités sont ouvertes, le peuple est coupé de sa pseudo direction avec laquelle il n’a jamais eu rien à voir ni de près, ni de loin. Une promesse pour la postérité : ce n’est que partie remise. Vous ne serez jamais au pouvoir en 2012 !

On annonce une prochaine marche pour le 19 février 2011 et une grève générale pour le début de l’été prochain.

 

S.BEN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents